Avez-vous encore des symptômes plusieurs semaines ou mois après un COVID-19? (fatigue, essoufflement, douleurs musculaires, maux de tête, problèmes de mémoire et de concentration…) Votre témoignage nous intéresse

  • février 4, 2021

Fatigue, essoufflement, douleurs musculaires, maux de tête, problèmes de mémoire et de concentration… Ce ne sont là que quelques-uns des symptômes que peuvent ressentir les personnes qui ont été infectées par le coronavirus (parfois même sans avoir développé de symptômes importants au moment de l’infection). 

Si vous ressentez encore (ou avez ressenti) de tels symptômes plusieurs semaines ou mois après un COVID-19, nous aimerions vous demander de bien vouloir répondre à cette enquête en ligne avant le 14 février

Il s’agit d’une recherche menée par le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) sur le vécu des personnes atteintes de COVID de longue durée afin de conseiller les autorités sur les meilleurs soins à leur offrir. 

Vous pouvez participer à cette enquête si vous remplissez les critères suivants : 

  • vous habitez en Belgique
  • vous parlez le français ou le néerlandais
  • vous avez été atteint(e) par le coronavirus et vous avez continué à présenter des symptômes pendant plus de 4 semaines après le début de la maladie
  • vous n’êtes pas/plus hospitalisé(e)
  • votre âge n’a pas d’importance, mais si vous avez moins de 18 ans, vos parents seront invités à répondre à votre place.

À la fin du questionnaire il sera demandé si vous souhaitez participer à un entretien individuel (par  Zoom) ou poursuivre la discussion avec d’autres personnes sur un forum en ligne. 

Comment s’inscrire pour participer à l’enquête ? 

Pour participer à cette enquête, cliquez sur ce lien et complétez le questionnaire avant le 14 février 2021. 

L’étude en elle-même

Cette étude sur le COVID de longue durée est au départ une demande de la LUSS (Ligue des Usagers des Services de Santé), coupole francophone des associations de patients. L’étude complète sera terminée en octobre 2021. 

En attendant la publication de ce rapport final, et comme il s’agit d’un sujet en pleine actualité, il sera possible de se tenir au courant de l’évolution des connaissances via une page web sur laquelle les chercheurs résumeront et remettront régulièrement à jour les connaissances scientifiques les plus récentes.  
 

Contact
Karin Rondia (FR)
RAPPORT ANNUEL