Etude 2019-12 (HSR) Prévention et prise en charge du syndrome post-soins intensifs (post-intensive care syndrome or PICS

Etude en cours - Ce syndrome, observé dans une proportion élevée de patients qui ont fait un long séjour aux soins intensifs, est caractérisé par des troubles physiques, cognitifs et mentaux, qui surviennent indépendamment de l'épisode critique initial. Le PICS peut ainsi mener à des difficultés dans la vie quotidienne, des difficultés à reprendre le travail et une incapacité de longue durée. Les facteurs de risque au niveau des soins intensifs comprennent, entre autres, une longue durée de ventilation mécanique, la sédation profonde, une immobilité prolongée, le manque de contacts avec les proches et l'interruption du cycle veille - sommeil.

Un volet de cette étude vise à proposer des stratégies à mettre en place au niveau des soins intensifs belges pour réduire la fréquence des PICS chez les adultes (volet préventif). Elle évalue l'efficacité des interventions d'après la littérature scientifique, décrit la situation actuelle des soins intensifs belges et analyse les barrières et facilitateurs organisationnels, afin de proposer les changements permettant la mise en œuvre de ces stratégies.
Un autre volet vise à aider les médecins généralistes et certain professionnels de santé hospitaliers à reconnaitre ces patients, les informer et éventuellement les référer vers une prise en charge appropriée. En plus d'évaluer l'efficacité des outils de détection et des modèles de soins pour les problèmes liés au PICS, cette étude prendra également en compte la perspective des patients.
 

Published on: 
2020/05/08