Modèles pour l’implication des citoyens et des patients dans les politiques de soins de santé – Partie 1 : Exploration de la faisabilité et de l’acceptabilité

R195Les citoyens et les patients doivent-ils être davantage impliqués dans la prise de décision en soins de santé ? Et si oui, quelle est la meilleure manière ? Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a posé pour la première fois cette question à 80 parties prenantes en soins de santé. Dans chaque groupe de parties prenantes interrogé, la plupart des répondants estiment que la participation des citoyens et des patients dans le processus décisionnel est importante à très important. Celle-ci pourrait se faire de préférence au sein des structures de concertation existantes, par une consultation à des moments-clés du processus de prise de décision. Si les décisions s’écartaient de l’avis des citoyens et des patients, il faudrait les motiver. Dans une première phase, ce nouveau type de concertation serait préférablement développé au travers d’un certain nombre de projets pilotes.

Publié le: 
2013/01/17