Thrombo-prophylaxie

(Demande du Conseil supérieur de la Santé et de l’Agence Fédérale du Médicament et des Produits de Santé – avril-mai 2020)

Le COVID-19 augmente le risque de problèmes thromboemboliques, tant dans la circulation veineuse qu'artérielle, ce qui accroît considérablement le risque de décès.

Le 7 avril, Sciensano a recommandé de remplacer le traitement par anticoagulants oraux chez les patients hospitalisés (avant leur admission) par une héparine curative de faible poids moléculaire. Ce changement est justifié par les interactions médicamenteuses possibles et les difficultés à ajuster la dose des anticoagulants oraux. En outre, la Société belge de thrombose et d'hémostase (BSTH) avait publié des algorithmes pour les patients positifs au COVID-19 à l'hôpital (en soins intensifs ou autres) et pour les patients ambulatoires. 

Comme les preuves scientifiques évoluent constamment, nous avons effectué une rapide revue de la littérature pour compléter celle déjà réalisée. Cette recherche confirme que les algorithmes de la BSTH sont conformes aux recommandations internationales mais souligne que des directives pour les femmes enceintes et les femmes en phase post-partum font encore défaut. En conséquence, la BSTH a lancé en urgence un processus de consultation pour actualiser les algorithmes disponibles en les complétant par des informations de base et des recommandations pour les femmes enceintes et les femmes en phase post-partum.

Télécharger le document : Thrombo-prophylaxie 

Document
Contact
Karin Rondia (FR)
+32 (0)2 287 33 48
+32 (0)475 769 766
RAPPORT ANNUEL
Published on: 
2021/02/05